Passion et réseaux sociaux : maîtrise-les avant qu’ils ne te maîtrisent !

Parmi les gens qui sont inscrits sur les réseaux sociaux, il y a plusieurs types de personnes. Il y a :

– ceux qui sont là pour prendre du bon temps et se détendre,

– ceux qui sont là pour raconter leur vie,

– ceux qui sont là pour connaître celle des autres,

– ceux qui sont là pour ne rater aucune info importante (…ou pas),

– ceux qui sont là pour propager le bien et aider les autres,

– et ceux qui sont là pour bosser.

Mais quoi qu’il en soit, tous sont visés par un grand danger…

LA DEPENDANCE !

 

Ce sujet est un sujet qui se doit d’etre traité étant donné l’ampleur qu’il a pris dans nos sociétés actuelles. Dans cet article, nous allons donc voir comment il est possible de savoir que l’on est dépendant, ensuite nous verrons quelles conséquences cette dépendance peut-elle avoir sur nos vies, et je vais également vous faire part de mon expérience personnelle avant de vous donner des conseils et astuces pour parvenir à maîtriser ce fléau inchaAllah.

En bonus ma soeur,

je t’offre GRATUITEMENT un “programme de désintoxication des réseaux sociaux” confectionné par mes soins. C’est un support pdf à imprimer dans lequel il y a une liste d’étapes à franchir et à checker pour se détacher des passions et des réseaux sociaux sur ton téléphone, et ceci tout en douceur, sur une période de 24 jours. Pour te le procurer, il suffit de cliquer sur le lien en dessous de l’image.

CLIQUE ICI POUR RECEVOIR TON PROGRAMME

COMMENT SAVOIR SI JE SUIS DEPENDANTE DE MON TELEPHONE ET DES RESEAUX SOCIAUX ?

Tomber dans l’engrenage des réseaux sociaux, quoi que tu veuilles y faire la dedans, c’est comme plonger au milieu de l’océan, alors que ya ni bateau ni un petit poisson pour te sauver. Ba vazy tu peux toujours nager pour t’en sortir ma cocotte hein !

Par exemple, d’après une étude américaine, il a été montré que 48% des personnes interrogées de 18 à 34 ans consultent les réseaux sociaux pendant la nuit ou dès le réveil.

48% tu te rends compte ? C’est énorme ! C’est bien là que l’on voit que les réseaux sociaux sont un phénomène de société qui a trop d’emprise dans la vie des gens. Et pour penser à consulter tes réseaux à la seconde où tu te réveilles, c’est vraiment que ça a pris une place trop importante dans ta vie.

Mais comment savoir si on est réellement dépendant, et donc en danger ?

Tu peux te considérer dépendante de ton téléphone et des réseaux sociaux à partir du moment où…

Χ  tu te connectes dès ton réveil,

Χ  tu prends ton petit-déj avec,

Χ  ton téléphone te suit jusque dans les toilettes,

Χ  tu sautes sur ton téléphone dès que tu entends une notification,

Χ  la première chose que tu fais en rentrant chez toi, c’est sortir ton téléphone de ton sac,

Χ  tu reprends ton téléphone instinctivement alors que tu viens de le poser, et que tu sais que tu viens déjà de lire tous tes messages,

Χ  tu fais souvent glisser ton doigt sur ton smartphone sans but particulier en cherchant désespérément ce que tu pourrais y faire dessus.

Et tout cela est encore pire lorsque tu es sur les réseaux pour une activité qui te tient à cœur (un loisir, une activité d’entraide, une activité commerciale, une activité associative, etc.), d’autant plus que tu as fait de cette activité une réelle …

PASSION .

 

Tu sais, cette passion pour laquelle tu aimerais passer toute ta journée dedans sans compter les heures, celle qui te fait oublier tes priorités et ta famille, celle qui prend ton esprit toute la journée (au réveil, au coucher, en mangeant, et même dans les moments les plus intimes mdrrr) , celle qui t’obsède la nuit dans tes rêves, et même … dans tes prières !!! (astarfirullah)

Si tout ce que je viens de dire, ça te parle, alors c’est que toi aussi tu fais malheuresement partie de cette team de drogués par les passions et les réseaux, et je crois bien qu’il est temps que toi aussi tu te remettes en question !!

 

QUELLES CONSEQUENCES CELA PEUT-IL AVOIR SUR NOUS ?

Et bien je pense que tout comme moi, tu le sais très bien, même si tu ne veux pas forcément t’en rendre compte, consciemment ou inconsciemment, mais on va tout de même énumérer les conséquences négatives que cela peut engendrer dans nos vies, afin que tout cela soit plus clair.

Lorsqu’une passion te prend la majorité de ta journée et de ton esprit, cela :

– te déconnecte du monde réel,

– te fait oublier et délaisser tes priorités,

– te faire perdre un temps précieux que tu pourrais passer dans quelque chose qui te soit plus profitable,

– te cause des problèmes de couple,

– provoque de la tristesse chez tes enfants, du fait d’avoir une maman non disponible pour eux,

– et surtout, cela te durcit le cœur et a un impact certain dans ta religion !

Il y a peut-être d’autres conséquences mais cela est déjà bien suffisant pour se rendre compte que cela peut littéralement ….

GÂCHER UNE VIE !

 

Pour ma part, j’ai été touchée par cela, et lorsque je me suis rendue compte du désastre, je suis tombée dans une profonde dépression.

 

MON EXPERIENCE PERSONNELLE

 

Tout a commencé lorsque j’ai commencé à écrire mon livre sur l’organisation.

Pour faire bref, dans ma vie j’ai vraiment souffert du fait d’être désordonnée et désorganisée. J’ai également eu beaucoup de mal à trouver ma place de femme et de mère au sein de mon foyer. J’ai donc combattu chaque jour pour essayer d’être meilleure, et pour pouvoir devenir organisée afin de pouvoir enfin réussir à contrôler toutes les « missions » de ma vie, jusqu’au jour où j’ai enfin réussi à être organisée. J’ai donc voulu partager cela avec les autres femmes, ceci afin de transmettre mon expérience, mes connaissances, ainsi qu’un message d’encouragement à toutes celles qui étaient dans la même situation que moi. Je me suis donc mise à écrire un livre … mon premier livre !

Puis un jour, mon livre a vu concrètement le jour, il était enfin publié ! Mais pour le faire connaître auprès des sœurs, il fallait que je puisse en parler sur le net. Alors j’ai dû créer mon blog. Et entre temps, la folie de l’écriture m’a prise, j’ai donc écrit un autre livre, puis un autre, puis un autre, et tout cela en l’espace de 2 mois seulement ! C’était la période d’été, j’étais en vacances, mes enfants aussi, et au lieu de passer du temps avec mes enfants et ma famille, j’ai passé tout mon temps dans ma passion. Je travaillais 8h d’affilés (voir plus), je m’arrêtais juste pour manger et prier, et si mon mari et la fatigue ne m’arrêtaient pas, je pouvais également y passer la nuit !

C’était mon kiff ! Ma drogue ! Et quand je ne travaillais pas, je ne pensais qu’à ça !

 

Je faisais mes plans dans ma tête, même dans les toilettes ! Les idées fusaient de partout ! Et quand une idée me venait, je me précipitais pour l’écrire sur papier ou dans mon téléphone ! …Bref !

Puis les vacances d’été se sont finis, j’avais donc moins de temps pour moi, mais mes projets n’étaient pas tous aboutis à temps comme prévu, alors j’ai continué, malgré l’obligation de devoir reprendre une vie « normale » après la reprise du travail et de l’école pour mes enfants.

A cette époque, j’avais mon blog, certains de mes livres, j’avais commencé à écrire des articles, mais cela ne suffisait pas à faire connaitre mon activité, alors j’ai dû m’inscrire sur….LES RESEAUX SOCIAUX !

Je me disais : « De toute façon, j’aime pas ces trucs-là, ça ne m’intéresse pas, j’irais que pour mon activité sur l’organisation et c’est tout ! » (Ba voyons !)

J’avais conscience que les RS étaient un danger et une perte de temps, mais je me pensais forte pour affronter tout ça. Alors j’ai commencé à avoir plein d’ amis (que je ne connaissais même pas), des suiveurs, je devais accepter des profils et en refuser d’autres et pour cela, je fouinais un peu dans les publications pour voir quel type de personne j’allais accepter…alors je tombais sur une vidéo qui m’intéressait, puis une autre, puis une autre, sans compter celles qui venaient sur mon fil d’actualité sans que je le demande, et sans compter les histoires passionnantes des autres, des fois tristes, des fois marrantes, un coup tu pleures, un coup tu ris ! BREF ! Un super passe-temps quoi !

Jusqu’au jour où j’ai réalisé que mes journées tournaient autour de cela. Waaaaaaaaw…quelle productivité n’est-ce pas ?

En fait, mon cœur s’était attaché au divertissement, à la passion, et il était petit à petit en train de mourir. J’avais arrêté les adhkar, les invocations, et même mes prières je voulais vite les finir pour pouvoir retourner à mes occupations mondaines.

 

Et quand j’ai réalisé que ma maison était redevenue à l’état catastrophique que j’avais connu avant ma période « organisée », que mes enfants n’avaient plus de « maman », et que ma religion était devenue le dernier de mes soucis, je suis tombée dans une profonde dépression, car tout s’était écroulé autour de moi, je suis revenue dans le monde de la réalité, et j’avais compris que tous les efforts que j’avais fournis jusque-là  ne me servaient plus à rien et qu’il fallait touuuuuuuuut recommencer depuis le début .

Mon Dieu … quelle claque !!!

 

Alors j’ai préféré tout laisser tomber, même ma passion pour laquelle je « vivais » chaque jour, pour me manger les doigts et me morfondre sous la couette.

Ça a duré plusieurs semaines …

 

Puis je me suis dit que je n’avais pas d’autre choix que celui de reprendre ma vie en main, pour moi, et aussi pour ma famille, et que ça ne pouvait pas durer éternellement. Et j’ai donc pesé le pour et le contre, revu ce qui était important et ce qui ne l’était pas, et j’ai commencé par refaire mes invocations, et à partir de ce moment-là, je suis remontée à la surface,

et je remercie mon Seigneur pour Son aide.

 

Aujourd’hui, j’ai repris mon activité, mais ce n’est plus une priorité pour moi ! J’essaye de ne plus prendre cette chose trop à cœur même si cela est parfois difficile, et de ne plus me mettre la pression (une pression que je me mettais toute seule, par exemple, je me disais que tel article devait absolument être fait pour tel jour, ou que tel projet devait être clôturé en tant de temps, alors que personne ne me mettait le couteau sous la gorge). Dorénavant, j’essaye de limiter mon travail à 1 heure dans la journée en semaine mais j’y passe plus de temps le weekend, et j’essaye de faire passer toutes mes priorités avant, et j’essaye de faire en sorte que cette activité soit en quelque sorte une récompense que je délecte si j’ai bien accompli mes missions de la journée et que je suis satisfaite de moi-même.

Je n’ai pas encore complétement guérit de cette emprise, mais je me désintoxique petit à petit de ma passion et des réseaux, et cela semble porter ses fruits pour le moment, el hemdouliLLAH, mais j’ai encore du travail à faire sur moi, ce n’est pas si simple que cela.

 

COMMENT SE LIBERER DE CETTE EMPRISE ?

 

Heureusement, il existe des astuces pour se libérer de cette emprise.

1) La prise de conscience

Premièrement ma sœur, il faut prendre conscience qu’il y a un véritable « problème » à passer tout son temps dans des activités mondaines, et que les réseaux sociaux sont un vrai poison pour toi si tu ne sais pas t’en servir.

Avant de passer concrètement aux astuces, je te propose de mesurer l’importance de ton activité sur les réseaux sociaux en jetant un coup d’œil sur les situations ci-dessous. Vois si l’une d’entre elles te concerne (il est possible que plusieurs situations te concernent), ensuite je t’invite à méditer sur la gravité des choses en lisant les petits rappels que tu trouveras en dessous.

 

SITUATION 1

Ma sœur, fréquentes-tu les réseaux sociaux pour aider et rappeler les gens au bien (association, entraide entre muslimas, rappels religieux, etc.) ?

Dans ce cas c’est une bonne chose, mais prends garde à ce que ta volonté de gagner des hassanets ne dépasse pas le seuil du raisonnable. Certaines personnes ont tellement pris cela à cœur, qu’elles finissent par privilégier les autres avant de penser à leur propre famille, et à elles-mêmes, et ceci est un piège. Cela peut être une ruse de Chaytan.

En effet, le diable enjolive aux serviteurs d’Allah des œuvres qui sont moins avantageuses que d’autres.

Pour mieux comprendre cela, je t’invite à lire ci-dessous les paroles d’Ibn Al Qayyim – qu’Allah lui fasse miséricorde – à ce sujet :

” Le diable ne désespère pas de dévier ce serviteur même après avoir échoué dans les premiers pièges.

En effet il va user ses ruses pour orienter cet adorateur vers des actes qui même bons ne rapportent pas à son auteur autant de récompenses et de mérites que d’autres.

Il enjolive ces actes de moins grandes valeurs de manières à ce que le fidèle passe à côté et rares sont ceux qui arrivent à déceler, percevoir que le manipulateur de ce détournement est le diable.

L’homme ne voit dans ses actions que du bien et il sait que le diable ne pousse qu’à faire le mal.

Il est donc persuadé que son acte a été guidé par Allah.

Dans ce cas le serviteur est excusé car son savoir est limité, et il ne peut distinguer la stratégie du diable qui inspire soixante-dix bonnes œuvres pour l’entraîner dans une seule œuvre mauvaise ou bien pour l’écarter d’une œuvre meilleure que ces soixante-dix.

L’homme ne peut atteindre ce niveau de clairvoyance que par une lumière de guidée qu’Allah met dans le cœur de ce dernier.

La cause de cette guidée divine étant le suivi du Prophète -Paix et Salut soient sur lui- et l’attachement à ses traditions (Sunna) qui amènent le serviteur à connaître et cibler les oeuvres les plus méritoires pour les hommes et les plus agréées par Allah.

Ne connaissent vraiment ce stade de guidée que les hommes qui sont les héritiers de la science donnée au Prophète -Paix et Salut soient sur lui-, ceux qui le prennent pour exemple, et modèle à suivre, alors que la plupart des hommes vivent dans l’indifférence vis-à-vis de ceci.

Allah fait grâce à celui qu’Il veut parmi Ses serviteurs. “

Copié du site 3ilmchar3i.net

 

SITUATION 2

Ma sœur, fréquentes-tu les réseaux sociaux pour une activité commerciale ?

Alors dans ce cas il y a 2 options : soit c’est ton véritable gagne-pain, tu ne peux pas vivre sans cela (manger, se loger, se vêtir du minimum), et dans ce cas il est compréhensible que tu cherches ton rizq par ce biais, soit ce n’est qu’un plus dans ta vie, ce n’est pas cela qui va te faire « vivre un minimum », tu as déjà des revenus corrects (toi ou ton époux) mais tu souhaites avoir plus : une vie plus confortable, prendre plus de plaisir, t’habiller avec des vêtements plus chics, te faire plus de restos, voyager, etc…, et tu passes un temps fou dans les RS pour cette cause ! Et c’est là qu’il faut s’inquiéter !

Ma très chère sœur, tu sais tout comme moi qu’avoir une vie aisée est bien évidemment autorisé dans notre religion, mais de là à en faire une priorité qui te prend tout ton temps et ton esprit, cela est un réel danger pour toi ! Ne sais-tu pas que la vie n’est que jouissance trompeuse ? Qu’elle nous attire comme des aimants mais qu’elle ne dure pas, alors que les œuvres que tu effectueras pour ton Seigneur ont une plus grande valeur et une durée plus certaine que les œuvres mondaines ? Et que cette richesse que tu convoites n’est en réalité qu’une épreuve pour toi ?

En guise de rappel, voici quelques versets et ahadiths qui je l’espère éveilleront ta conscience.

” Toute âme goutera la mort. Mais c’est seulement au Jour de la Résurrection que vous recevrez votre entière rétribution. Quiconque donc est écarté du Feu et introduit au Paradis, a certes réussi. Et la vie présente n’est qu’un objet de jouissance trompeuse “.

(Sourate 3, v.185)

 

” L’homme est, certes, ingrat envers son Seigneur; et pourtant, il est certes, témoin de cela; et pour l’amour des richesses il est certes ardent. ”

(S.100, v.6,7-8)

“La course aux richesses vous distrait, jusqu’à ce que vous visitiez les tombes”

(S.102 v.1-2)

“Quant à l’homme, lorsque son Seigneur l’éprouve en l’honorant et en le comblant de bienfaits”

(S.88 v.15)

Et parmi les ahadiths, notre prophète bien-aimé a dit – que la prière d’Allah et le salut soient sur lui – :

« Même s’il possédait le contenu d’une vallée en argent, le fils d’Adam en désirerait une autre. Rien si ce n’est la mort ne réduira sa convoitise. Et Allah accepte le repentir du repentant. »

Al Bukhâri

” Dans chaque communauté il y a une tentation, et la tentation de ma communauté est l’argent »

(Rapporté par At-Tirmidhî, Ibn Hibbân et authentifié par Al-Albani dans son tahqiq)

« Même s’il possédait le contenu d’une vallée en argent, le fils d’Adam en désirerait une autre. Rien si ce n’est la mort ne réduira sa convoitise. Et Allah accepte le repentir du repentant. »

Al Bukhâri

 

SITUATION 3

Ma sœur, fréquentes-tu les RS seulement pour y prendre du bon temps ?

Dans ce cas ma sœur, prends garde à ne pas y tomber dans l’excès. Et si tu veux mon avis, c’est un mauvais « passe-temps » ! Car ce qu’on y trouve n’est pas toujours sain, ni pour les yeux, ni pour les oreilles, ni pour les cœurs. Toi tu y vas dans le but de te détendre ou parce que tu t’ennuies, et au final tu en ressors avec des infos qui pour beaucoup sont inutiles, ou avec des infos religieuses transmises par des ignorants, ou tu en sors même avec des péchés ! (Le fait d’avoir parlé sur quelqu’un, ou d’avoir vu ou entendu quelque chose d’illicite, etc.)

Si tu es dans ce cas ma sœur, sache que le temps est précieux ! Un musulman ne s’ennuit JAMAIS, car il est toujours occupé par le rappel d’Allah ‘azza wa jal ! Un rappel qui lui est profitable ici-bas mais également dans l’au-delà. Lis les versets suivants :

” Cette vie d’ici-bas n’est que jeu et amusement. La Demeure de l’au-delà est assurément la vraie vie. S’ils savaient ! ”

(Sourate 29, v.64)

” Réussit, certes, celui qui se purifie,et se rappelle le nom de son Seigneur, puis célèbre la Salat. Mais, vous préférez plutòt la vie présente,alors que l’au-delà est meilleur et plus durable.”

(Sourate 87, v.14 – 17)

« Ô hommes ! La promesse d’Allah est vérité. Ne laissez pas la vie présente vous tromper, et que le grand trompeur (Satan) ne vous trompe pas à propos d’Allah. »

(sourate 35, v. 5)

« Ô vous qui avez cru ! Que ni vos biens ni vos enfants ne vous distraient du rappel d’Allah. Et quiconque fait cela… alors ceux-là seront les perdants. »

(sourate 63, v. 9)

 

On continue avec la suite des astuces.

 

2) Evaluer ta dépendance

Après avoir pris conscience de l’importance que ce problème pouvait avoir dans ta vie, je te conseille d’évaluer ta dépendance à ton téléphone et aux RS.

Pour cela, il existe deux applications à télécharger, qui vont additionner toutes les minutes de la journée pendant lesquelles tu t’es connectée à ton téléphone, ainsi que le temps passé sur chaque application, pour ensuite te donner un score et te dire si cela est excessif ou non.

La première application s’appelle Space (anciennement BreakFree). Elle est compatible avec iOS et android, elle est gratuite sur Google Play, mais est en anglais.

La deuxième application s’appelle QualityTime. Compatible avec android uniquement, est gratuite sur Google Play, et est en français. (Moi, c’est celle que j’ai pour l’instant)

 

3) S’obliger à faire passer ses priorités avant !

Ne consulte pas ton téléphone dès ton réveil, au risque d’y passer un temps considérable et au final de négliger tes priorités. Accomplis d’abord tes tâches principales de la journée avant de te jeter dessus, et autorise-toi des “moments récompenses” pendant lesquels tu pourras te délecter devant tes fils d’actualité.

 

4) Ne pas se laisser perturber ou tenter par son téléphone lorsque l’on est occupé par une tâche

« La tentation du téléphone » ! Nous savons tous que ceci est une entrave certaine à notre productivité, mais heureusement il existe plusieurs astuces pour ne plus être tentée !

♥  Astuce 1 : Mettre son téléphone en mode avion pendant l’accomplissement d’une tâche

De cette façon, tu te déconnectes du monde virtuel pour passer au monde réel. Et quand bien même ton entourage voudra te joindre, si c’est vraiment urgent, ils t’appelleront directement ou t’enverront un sms, ne culpabilise donc pas pour cela.

♥  Astuce 2 : Mettre son téléphone hors de portée de vue pendant l’accomplissement d’une tâche.

Le principe est qu’il ne soit plus dans ton champ de vision, car il se peut que tu t’arrêtes plusieurs fois pour voir si tu as des messages, des notif. (tu connais bien ça toi aussi n’est-ce pas ? lol), et tu perds au final un temps de fou ! Moi c’est ce que je fais, et je constate que je m’arrête moins qu’avant, car lorsque tu es à fond dans une tâche, tu oublies un moment que tu as un téléphone, alors que lorsque tu passes à côté et que tu le vois, tu te souviens qu’il y a des choses intéressantes dans ce petit objet, alors tu es plus tentée de t’arrêter.

♥  Astuce 3 : Désactiver les notifications

Whattsapp, facebook, instagram, snapchat, pinterest, twitter, …. Les notifications sont nombreuses et viennent de partout en un seul instant ! Les notifications sont de vrais envahisseurs !

Si tu souhaites rester « maître » de ta vie, alors désactiver les notifications, ça, c’est une chose à faire absolument !!! Car lorsque tu fais ça, c’est en quelque sorte comme si tu disais à ton téléphone : « STOP ! Maintenant ce n’est plus toi qui m’ordonnes de regarder mon téléphone quand te le veux, mais c’est moi qui décide de le faire, quand MOI j’ai envie de le faire ! »

Pour cela c’est simple, il suffit de te rendre dans les paramètres de ton téléphone et de tes réseaux, et de supprimer les notifications.

♥  Astuce 4 : Mettre les icones des réseaux sociaux sur la 2e ou 3e page de l’accueil de ton téléphone.

De cette façon ils ne seront plus visibles dès le premier regard sur ton téléphone, tu seras donc peut-être moins tentée de t’y plonger à chaque fois que tu prends ton téléphone dans la main.

♥  Astuce 5 : Rester productive en te lançant des petits défis tout mignons

Pour cela, il existe une application trop mignonne ! Pour moi c’est un véritable coup de cœur, je trouve le concept vraiment TOP !

Son nom est Forest !

Cette application t’incite à ne pas être tentée par ton téléphone et rester productive sur une tâche, et ceci sous forme de jeu.

Voici les règles du jeu : Si tu souhaites entamer une tâche sans être perturbée, tu règles un chronomètre pour un temps précis que tu auras choisi, et au départ de ce chronomètre, tu vas planter une graine. La graine va pousser petit à petit pour devenir un joli arbre à la fin du temps imparti. Tu dois rester connectée à l’application pendant tout ce temps et ne pas en sortir pour que ton arbre puisse pousser. Mais si entre temps tu utilises ton tél. (et donc que tu sors de l’application), ton arbre meurt. Au bout d’un certain nombre d’arbres qui ont poussé, tu auras le droit à d’autres styles d’arbres.

C’est mignon non ?

Bien sûr, tu peux autoriser le fonctionnement de certaines applications pendant le jeu.

Cette application est en français, gratuite sur Google Play, et 1.99 euros sur l’App Store.

 

5) Mettre en place des actions qui t’aideront à limiter ton temps passé sur les RS

L’utilisation des réseaux sociaux…OK ! Mais à petite dose ! Que tu sois dessus pour passer du bon temps, ou même pour y travailler, tu dois limiter ton temps passé sur ces RS si tu ne veux pas être maitrisée par eux !

♥  Astuce 1 : Limiter le temps d’utilisation avec des alarmes, chronomètres, ou applications

Se dire que l’on a tant de temps pour profiter d’un réseau social, c’est bien, mais le faire à l’aide d’ outils, c’est encore mieux !

Pour s’aider à se fixer des limites, il y a tout d’abord les alarmes de ton téléphone. Tu règles tout simplement les alarmes qu’il faut pour lancer le signal qui te fera comprendre que tu n’as plus le droit d’utiliser ton téléphone.

Après, il y a le chronomètre de ton téléphone. Moi c’est ce que j’utilise. J’ai le droit à 1h de travail par jour en semaine, mon chronomètre posé à côté de moi. 1h ce n’est rien, et je l’avoue, c’est terriblement frustrant ! Mais au moins, si j’arrive à respecter cette règle, je suis sûre de pouvoir faire tout ce que j’ai envie de faire dans la journée inchaAllah.

Après tes alarmes et ton chronomètre, tu as des applications. Certaines applications permettent de régler des paramètres de restriction pour bloquer l’ouverture d’une ou de plusieurs applications à certains moments dans la journée.

– Pour cela tu as l’application Quality Time citée plus haut (pour android, en français, gratuite sur Google Play). Moi c’est celle que j’ai actuellemnt. Pour cela, tu crées un profil (par exemple « temps pour la famille »), tu règles les paramètres pour choisir de quelle heure a quelle heure tu souhaites bloquer certaines applications, et arrivée à l’heure H, ton écran d’accueil va se transformer, tu n’auras le droit qu’aux applications que tu as choisi d’autoriser jusqu’à la fin du temps imparti, et tu peux même bloquer certains appels. Bien sûr, dans cette appli, tu peux tout de même supprimer cet écran de restriction quand tu le souhaites, même si le chronomètre n’est pas fini. Disons que c’est une façon douce de s’auto-interdire de trop déborder dans l’utilisation de son téléphone (car tu peux toujours supprimer ta restriction), mais ce n’est pas comme l’application Flipd dans laquelle tu ne peux pas retourner en arrière, tu es obligée d’attendre la fin du temps imparti pour pouvoir utiliser ton téléphone normalement (je parle de cette application un peu plus bas).

– Tu as également des extensions pour ton ordi. Cold Turkey pour windows, et LeechBlock qui est une extension pour ton navigateur Firefox uniquement. Ils te permettent de programmer des blocages de sites (facebook, youtube, etc.) pour certains jours de la semaines, à certaines périodes de la journée.

Et si tu souhaites te faire violence et adopter une solution plus radicale, tu as la superbe application Flipd, disponible pour Ios et android sur Google play et App Store, elle est gratuite, mais est en anglais. Cette application bloque l’utilisation de ton téléphone si tu l’utilises trop. Tu ne peux ni éteindre ni redémarrer ton téléphone, et tu ne peux recevoir ni notifications, ni appels, ni sms, mais en cas d’urgence, tu peux utiliser un bouton pour débloquer ton téléphone seulement 60 secondes ! Si tu es une véritable droguée du téléphone et que tu doutes de ton courage pour mettre en place toutes les astuces qui ont été citées, alors cette application est faite pour toi. On peut également utiliser cette application à distance pour le téléphone des enfants.

♥  Astuce 2 : Te déconnecter de tes fils d’actualité trop attitants pour toi

Parfois, il nous arrive de vouloir aller sur un réseau pour une raison précise, et au final, on se retrouve à matter toutes les publications de nos amis, les une plus attirantes que les autres, et c’est comme cela que l’on se retrouve à perdre tout notre précieux temps. Si tu penses etre attirée comme un aimant par ton fil d’actualité, alors voici quelques astuces qui vont t’être utiles inchaAllah.

– Premièrement, tu as une tonne d’amis sur facebook par exemple, et du coup tu ne sais même plus où donner de la tête et tu es trop tentée à passer tout ton temps sur leurs nouvelles publications des autres . Pour cela c’est simple. Tu repères les amis qui « te font trop perdre de temps » avec des futilités (papotages sans but précis, jeux et débats inutiles permanents, vidéos inutiles, etc.) et tu te désabonnes d’eux. Eux ne le sauront pas, et tu restes leur amie malgré tout.

– Deuxièmement, si c’est facebook en particulier qui te pourrit la vie, il existe une extension pour ton ordinateur (qui marche avec google chrome) qui s’appelle News Feed Eradicator, qui supprime tout ton fil d’actualité facebook pour le remplacer par une citation inspirante.

– Si c’est twitter ta bête noire, alors il y a la meme application qui s’appelle Twitter Newsfeed Eradicator, qui fait la même chose, mais elle n’est disponible également que sur chrome.

♥  Astuce 3 : Plannifier tes publications à l’avance

Si tu as une activité régulière sur les réseaux sociaux, tu sais tout comme moi combien il est prenant de devoir nourrir régulièrement son compte, sa page, et ceci est chronophage, on finit par y rester des heures et des heures chaque jour.

Pour éviter cela, je te conseille de plannifier tes publications au minimum la veille (si tu as pour habitude de publier plusieurs fois par jour) ou alors au mieux une fois par semaine (si tu postes que quelques fois dans la semaine), cela t’évitera d’être toute la journée dessus.

Pour cela, il existe des outils et des applications qui peuvent t’ y aider.

⇒  OUTIL 1 : programmer sur facebook

Si tu as une page facebook, tu peux programmer la publication de tes posts à l’avance, le jour que tu veux, à l’heure que tu veux. Pour cela, il suffit de créer ta publication normalement, et sur la flèche à coté de « publier », tu cliques sur « programmer », ensuite tu choisis le jour et la date que tu souhaites et tu suis les instructions tous simplement.

⇒  OUTIL 2 et 3 : programmer avec Buffer ou Hootsuite

Buffer et Hootsuite sont 2 applications qui te permettent de programmer et de gérer les publications de plusieurs réseaux sociaux à la fois. Ils sont gratuits pour 3 réseaux sociaux, et deviennent payants si tu souhaites en gérer plus.

Moi j’ai commencé à utiliser buffer, mais le soucis c’est que l’on ne peut pas programmer les publications d’instagram. J’ai téléchargé récemment Hootsuite pour gérer facebook et instagram ensemble car apparemment cette application le permettrait, mais je n’ai pas vraiment eu le temps de m’y pencher sérieusement.

Pour t’aider à choisir l’application qui te convient le mieux, voici un article qui t’y aidera inchaAllah.

https://www.stratetic.com/reseaux-sociaux/hootsuite-vs-buffer-lequel-utiliser-gerer-medias-sociaux/

Pour voir comment paramétrer hootsuite, voici une vidéo youtube qui t’y aidera :

https://www.youtube.com/watch?v=I6DcP_c3-QI

Pour Buffer, regarde la vidéo ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=dJszDIr40N8

Et si tu utilises déjà l’une des 2 applications, dis-nous en commentaire ce que tu as choisi et si tu en es satisfaite, cela nous aidera à faire notre choix.

 

6) S’autoriser des « moments récompenses » dans la journée

Si tu souhaites être productive dans la journée, je te conseille de commencer par faire les tâches importantes qui doivent absolument être faites, et de t’autoriser à surfer sur tes réseaux en guise de récompense, seulement si tu es satisfaite de ce que tu as accompli juste avant.

 

7) Trouver un autre passe-temps plus profitable

Et bien évidemment, le meilleur conseil que je pourrais te donner, est de délaisser complètement et supprimer ces réseaux sociaux qui accaparent ton temps. Tu pourrais à la place trouver un autre passe-temps plus profitable pour toi ou la communauté par exemple (sport, volontariat humaintaire, créations d’objets à vendre, etc.),

mais le meilleur des passe-temps est certes le dhikr d’Allah à travers les actes d’adoration.

 

Si cet article t’a plu et que tu souhaites te procurer ton “programme de désintoxication des RS pour te détacher des RS tout en douceur, étape par étape, alors tu n’as qu’à cliquer sur le lien que tu trouveras en dessous de l’image.

 

CLIQUE ICI POUR TELECHARGER TON PROGRAMME

Et si tu as des remarques ou d’autres astuces pour te détacher des RS, alors n’hésite pas à les partager en commentaire !

 

Oum Mariam

Partagez si vous aimez!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *