Le désencombrement de fond

As salamou 3aleykoum / Bonjour à toutes !

Allez, on continue avec le désencombrement !

Pour rappel : il faut comprendre que le désencombrement est une étape essentielle à passer pour reprendre sa vie et son organisation en main.

Désencombrer, c’est se débarrasser de ce qui nous encombre comme objets qui nous sont inutiles dans la vie de tous les jours, et qui se sont parfois accumulés avec le temps, pour ne garder que le minimum de choses réellement utiles.

Si tu désencombres, tu crées de l’espace chez toi mais aussi dans ta tête, car ça te permettra d’avoir plus de place pour mieux circuler, pour mieux ranger, donc mieux t’y retrouver et donc moins stresser, et cela t’aidera donc à mieux respirer et à moins déprimer.

Si tu es prête pour cette étape cruciale qui peut parfois changer une vie, je te conseille tout d’abord d’effectuer un désencombrement de surface. Si tu as manqué l’article qui traite de ce sujet, tu peux cliquer ici pour le consulter.

Aujourd’hui dans cet article, nous allons parler de la 2e étape du désencombrement: le désencombrement de fond.

Le désencombrement de fond c’est quoi ?

Le désencombrement de fond consiste à se débarrasser des choses inutiles cachées dans les armoires et placards, pour ne garder que le minimum de choses réellement utiles, et ainsi se sentir moins encombrée, moins oppressée, et pour gagner de la rapidité dans le rangement et la recherche d’objets.

Mais avant de te dire comment procéder au désencombrement de fond, je tiens à te parler de certains principes fondamentaux à essayer de respecter pour gérer au mieux cette étape.

1- Ne garder que le minimum

Ma soeur, ne garde chez toi que le MINIMUM !! Nous avons beaucoup trop de choses dans nos maisons qui ne sous servent à rien. Ce sentiment de vouloir toujours plus, et cette accumulation d’objets, nous vole notre espace, nous vole notre temps, nous vole notre argent, mais nous vole aussi et surtout…notre convoitise de l’au-delà !

En effet, les biens de ce bas-monde ne sont qu’éphémères, et cette course aux richesses peut nous détourner du rappel d’Allah Le Très-Haut. Il convient donc de se détacher de cet amour qui peut faire perdre l’âme du croyant.

Voici quelques paroles tirées du Coran et de la sounna qui le prouvent :

Parmi les versets du noble Coran, on trouve (traduction rapprochée) :

« Les biens et les enfants sont l’ornement de la vie de ce monde. Cependant, les bonnes œuvres qui persistent ont auprès de ton Seigneur une meilleure récompense et (suscitent) une belle espérance.»

Sourate 18, verset 46

«Tout ce que vous possédez s’épuisera, tandis que ce qui est auprès d’Allah durera.»

Sourate 16, verset 96

“La course aux richesses vous distrait, jusqu’à ce que vous visitiez les tombes”

Sourate 102, versets 1-2

“Prenez-garde ! Vraiment l’homme devient rebelle, dès qu’il estime qu’il peut se suffire à lui-même (à cause de sa richesse).”

Sourate 96, versets 6-7

“L’homme est, certes, ingrat envers son Seigneur; et pourtant, il est certes, témoin de cela; et pour l’amour des richesses il est certes ardent.”

Sourate 100, versets 6-8

 

Et parmi les ahadiths de notre prophète – que la prière et le salut d’Allah soient sur lui – :

« Prends garde de ne point tomber dans le luxe , car les serviteurs d’Allah ne mènent pas une vie luxueuse »

Rapporté par Ahmed, authentifié par Cheykh Al Albâni

« Ô fils d’Adam ! Il t’est préférable de donner ce qui dépasse tes besoins; et si tu le gardes pour toi c’est un mal… »

Rapporté par Muslim

 

Cette société de consommation ne nous aide vraiment pas, certes, mais nous ne sommes pas non plus obligées de tomber dans son piège.

A-t-on réellement besoin de 10 jilbabs pour sortir et de 10 paires de chaussures? 2 ou 3 jilbabs suffisent : lorsque l’un est sale, on prend le jilbab de rechange, et pour les chaussures, on ne gardera qu’une paire de chaussures noires et légères pour l’été (car le noir est plus discret et il se marie avec tout), et une paire noire plus solide pour l’hiver.

A-t-on réellement besoin d’avoir autant de vaisselle et d’ustensiles de cuisine? Inutile par exemple d’avoir 5 poêles, 2 poêles antiadhésives seulement suffiront (une grande et une petite), et inutile d’avoir 4 services à vaisselle, une modeste pour le quotidien, et une plus jolie pour les occasions suffiront.

Les enfants ont-ils vraiment besoin de tous ces jouets ? On pourrait parfois se passer de la moitié. On ne gardera que les jouets éducatifs avec lesquels ils développeront leur intelligence, et les jouets qui seront utiles à l’apprentissage de la vie future (dinette, caisse pour jouer à la marchande, caisse à outils, etc.). Et ainsi de suite.

Débarrassez-vous de ce qui est en trop mes sœurs, et ne gardez ce que vous avez réellement besoin. Je vous le garantis, vous vous sentirez plus légères, et vous serez plus rapide dans vos tâches ménagères, vous aurez ainsi plus de temps pour vous et votre religion !

 

2- Les souvenirs

En ce qui concerne les souvenirs, il est certes difficile de s’en débarrasser car ils sont souvent rattachés à de forts sentiments. Mais lorsqu’ils sont nombreux, ils peuvent eux être un vrai poison.

Pour ma part, j’ai accumulé dans ma chambre mes souvenirs d’enfance depuis l’école maternelle. Lorsque j’ai réalisé que je ne regardais jamais ces souvenirs (du moins quasiment jamais), j’ai décidé de m’en débarrasser et de ne pas culpabiliser. Le tri a été très dur, mais j’ai pris mon courage à deux mains et j’y suis allée franchement.

Tout est passé à la poubelle, même les photos, car en plus d’être interdites en Islam, elles étaient nombreuses et m’encombraient, j’ai donc préféré définitivement oublier le passé vers lequel je ne pouvais plus aller, pour laisser place à l’avenir que j’avais commencé à construire.

3- Attention aux mauvaises pensées

Pour ce genre de tri ou de désencombrement, les pensées du type :

« Je le garde on ne sait jamais »

 

ou

« Ça pourrait servir un jour »

 

reviennent souvent, et pourtant, ils sont un véritable poison et entravent le bon fonctionnement du processus de désencombrement, ce sont donc

des idées à bannir de nos pensées !!!

 

Si une phrase de ce type parviendrait à ton esprit en voulant classer ou ranger un objet de petite valeur, sache que si cet objet ne t’a pas servi jusqu’à maintenant, et que tu doutes quelques secondes de son utilité, c’est qu’il y’a en général très peu de probabilité qu’il te serve un jour, que cela ne fera que continuer à t’encombrer davantage, et qu’il faut donc que tu t’en débarrasses au plus vite.

Quand bien même tu en aurais réellement besoin un jour alors que tu t’en es débarrassé, cela n’est pas si grave, puisque soit tu l’emprunteras, soit tu en achèteras un autre. Et si vraiment tu as un gros doute quant à sa probable utilité future, tu peux éventuellement le mettre de côté, et voir si au bout de 6 mois il t’a été utile ou non, tu pourras ainsi être définitivement fixée.

Bien sûr, cette règle ne concerne pas les objets que l’on souhaite garder pour probablement les utilisés dans un futur proche (comme une poussette si on souhaite avoir un autre enfant pour l’année qui va suivre par exemple).

 

Et maintenant, procédons au désencombrement de fond !

 

Pour procéder au désencombrement de fond :

ETAPE 1 : Toujours dans la même pièce, choisis cette fois-ci un meuble ou un coin à ranger.

 

ETAPE 2:

S’il s’agit d’un meuble dans lequel se trouvent des « objets », comme des ustensiles de cuisine, des pots ou des paquets de nourriture dans un placard, les cosmétiques d’un meuble de salle de bains, les outils d’un atelier bricolage, exceptera, alors on triera le tout en mettant les objets dans l’un des trois coins suivants:

  • le coin « à garder dans ce meuble »,
  • le coin « à ranger ailleurs »,
  • le coin « m’en débarrasser ».

On mettra dans le coin « m’en débarrasser » :

  • ce qui ne fonctionne plus,
  • ce qui est détérioré,
  • ce qui est périmé,
  • ce qui ne nous plait pas ou plus,
  • ce qui est en trop,
  • l’objet incomplet dans lequel il manque une partie (comme les boites sans couvercles par exemple, ou un ancien téléphone sans batterie ni chargeur),
  • tout ce qui ne nous sert jamais,
  • ce qui n’est pas conforme avec l’islam.

Lorsque tout sera trié, on mettra les objets dans les sacs poubelle prévus à cet effet, et on rangera correctement tout ce que l’on a mis dans le coin « à garder dans ce meuble » (voir article à venir prochainement sur le rangement).

Et pour finir, on rangera les objets qui ont été mis dans le coin « à ranger ailleurs », en les remettant à leur place initiale s’ils ont été dérangés, et en faisant attention à ranger les objets qui n’avaient pas de place attitrée, dans l’endroit dans lequel ils seront le plus utile.

S’il s’agit d’un meuble dans lequel se trouvent des « vêtements », on les triera de la même manière dans les coins « à garder », « à ranger ailleurs », « m’en débarrasser », avant de les mettre dans les sacs poubelle prévus à cet effet. On libérera les armoires de :

♦ tout ce qui n’est plus de saison,

♦ ce qui est abîmé,

♦ ce qui est trop petit ou trop grand,

♦ ce qui ne nous plait plus,

♦ ce que l’on ne met jamais,

♦ et ce qui n’est pas conforme avec l’islam.

 

ETAPE 3 : Lorsque les étagères et tiroirs seront vides, on passera un petit coup de lingette humide pour nettoyer la poussière.

 

ETAPE 4 : Ensuite, on effectuera un second tri :

– Pour ce qui a été placé dans le coin « à garder », un rangement intelligent sera nécessaire. Pour ce faire, je t’invite à passer à l’étape du « rangement » (voir article à venir prochainement sur le rangement).

– Pour ce qui a été placé dans le sac « m’en débarrasser », un autre tri sera nécessaire. Il faudra décider pour chaque objet (ou vêtement) si l’on souhaite le jeter à la poubelle, le donner à quelqu’un qui en aura besoin, ou le vendre, et on agira ensuite en conséquence :

⇒ on jettera immédiatement ce qu’il faut jeter,

⇒ on mettra tous les objets que l’on souhaite donner dans un sac ou dans un carton, et on s’efforcera de trouver au plus vite une personne dans le besoin ou une association qui se chargera de les redistribuer pour nous,

⇒ et on mettra de côté (dans un sac ou un carton) les objets que l’on souhaite vendre le temps de leur trouver des acheteurs (soit dans l’entourage, soit sur internet).

 

ETAPE 5 : Enfin, le désencombrement de fond devra s’effectuer deux à trois fois dans l’année, car les objets s’accumulent rapidement dans une maison, ceci sans que l’on s’en rende compte forcément, il y a donc toujours du tri à faire. Et il est toujours important de le faire régulièrement, car il y a très souvent des objets ou des vêtements que l’on garde, pensant qu’ils nous serviront un jour, et c’est parfois bien plus tard que l’on réalise qu’ils n’étaient en réalité d’aucune utilité, et qu’il serait temps de s’en débarrasser.

 

Une fois le désencombrement terminé, il sera d’ordre « vital » de bien ranger tout ce qui nous reste. Pour en savoir plus sur le rangement, inscris-toi à ma newsletter, tu seras tenue informée des prochains articles à paraitre sur ce sujet.

Inscris-toi à ma newsletter !

* champ requis



En attendant, je te souhaite bon courage et tiens bon ! Ca va le faire inchaAllah !!!

 

Oum Mariam

Partagez si vous aimez!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *